La publicité mobile : une croissance fulgurante

Aujourd’hui, rien ne semble arrêter la progression des appareils mobiles. En effet, d’après une étude Médiamétrie sortie en 2016, 36,6 millions de Français disposent d’un smartphone, soit une progression de 14 % sur 2 ans tandis que 24,8 millions de Français ont une tablette, avec une progression de 22 % sur 1 an.

Les français consulteraient leur téléphone en moyenne 221 fois par jour (étude Tecmark – 2014), contribuant au fait qu’à l’échelle mondiale, les écrans mobiles captent désormais plus d’audience (52%) que les écrans d’ordinateurs (48% – Etude Statcounter).

Cependant, la publicité mobile reste en retrait avec environ 15% des investissements publicitaires contre 18% des investissements digitaux sur ordinateur (étude média Zénith).
Encore relativement méconnu, ce type de publicité, connait pourtant bien des avantages qu’il faut savoir exploiter pour une campagne réussie.

Non seulement le mobile peut apporter une meilleure expérience utilisateur que sur ordinateur, mais elle permet un réel ciblage pour un coût réduit. En effet, la publicité mobile est mieux perçue par les utilisateurs qui sont désormais trop habitués à la publicité desktop et cherchent à l’éviter. Le fort taux de clic sur les produits ou services présentés sur mobile permet une véritable efficacité de la diffusion. Celle-ci peut également servir de contrepartie pour accéder à une application ou vidéo sans froisser les consommateurs, ceux-ci ayant intégré cette pratique dans leurs habitudes.

De plus, de par son ciblage facilité, il est possible de choisir le moment idéal de diffusion du message souhaité et ainsi de maximiser l’impact de la campagne. Cela permet donc une réelle optimisation du budget et des efforts fournis, pour un message mieux perçu et un effet marketing one-to-one.

C’est donc sans réelle surprise que le digital a pris une part de plus en plus importante dans le mix média des annonceurs. En effet, en 2017 les investissements digitaux ont connu une croissance de près de 12%, passant de 3,6 milliards à 4,1 milliards d’euros.
La publicité mobile connaît donc une croissance fulgurante et apparaît de plus en plus comme un domaine d’avenir. Charge aux agences et aux marques de savoir s’adapter à cette nouvelle forme de communication !